Alexandre Chatelain

Né au Vietnam, Alexandre CHATELAIN a grandi au Laos avant de venir en France à dix-sept ans. Polytechnicien, il était informaticien avant de devenir directeur d'hôpital. Divorcé, il a élevé quatre enfants dont deux orphelins de père japonais. Proche de la retraite, il cède à la tentation de l’écriture. Sa première réalisation est un récit autobiographique, "Baby Lan", écrit pour ses 64 ans et paru en janvier 2016 chez l'Harmattan, Paris. Suivi en 2017 de "La Solitude de l’écrivain", son premier roman, situé dans la France actuelle et publié chez Edilivre.
Son jardin secret est l'écriture de haïkus "événementiels", courts poèmes de 17 syllabes propres à exprimer les émotions, le passage des saisons, l'impermanence et l'infini de la condition humaine dans le monde moderne. Il a choisi ce créneau événementiel afin de rester connecté à ses semblables et d’éviter de rester dans une poésie de rêverie spéculative. C’est ainsi que ses haïkus et haïshas trouvent leur place dans un milieu éducatif du 9-3 où une amie les présente et les lit. Il en a publié trois recueils sur Amazon : "Smilku", "Frenchaiku+" et "Digigramme". Ce dernier recueil comprend une nouvelle intitulée « L’Opportunisme du Mal ».
Un quatrième recueil, « Bien vivre ensemble » (sous-titre « Le bonheur est à portée de main ») paraît sur Amazon entre les deux tours de l’élection présidentielle de 2017. Avec le roman d’actualité « La Solitude de l’écrivain », publié également entre les deux scrutins, c’est la contribution de l’auteur au débat national actuel sur le « vivre ensemble », dans une France moderne, ouverte et connectée.

Biographie de l’auteur (avril 2021)

Né en 1952 à Hanoi, au Vietnam, Alexandre CHATELAIN est polytechnicien et directeur d’hôpital à la retraite. Il vit en France. Deux ans avant de quitter la vie active, il fait paraître un récit autobiographique, « Baby Lan », en 2016 chez l’Harmattan, à Paris. Un roman d’actualité, « La Solitude de l’écrivain », est publié l’année suivante chez Edilivre, pendant l’élection présidentielle. Il y aborde des thèmes de société comme la PMA dont le débat anime la société française. Il a aussi publié six recueils de haïkus et de haishas chez Amazon KDP, de 2015 à 2017 : « Smilku », « Frenchaiku », « Frenchaiku+ » » (une version en couleur de Frenchaiku »), « Digigramme : Des photos, de poèmes et une nouvelle », « Bien vivre ensemble : Le bonheur est à portée de main », « Read In peace : De la création du lecteur neutre ».

Son roman sur le premier confinement de mars 2020 dans une France sous cloche, « Un voile de pudeur : Les rêves d’Alexandre », est confié à Edilivre qui le publie le 13 avril 2021. Dans le même temps, le récit du déconfinement, « Le Silence de l’exil », paraît le 8 avril 2021 en version électronique epub chez Kobo Writing Life (Fnac en France), le 9 avril chez Amazon KDP en ouvrage broché suivi le 12 avril du format Kindle. Il continue de porter son regard sur les sujets sociétaux d’actualité qui relèvent de l’héritage culturel qu’il souhaite transmettre à ses enfants, en France et au Japon.

Le jardin secret de l’auteur est l'écriture de haïkus "événementiels", courts poèmes de 17 syllabes propres à exprimer les émotions, le passage des saisons, l'impermanence et l'infini de la condition humaine dans le monde moderne. Parfois accompagnés d’une photo, ils deviennent des haishas. Ecrits en français, ses poèmes sont autant d’aquarelles transposant un regard personnel, souvent tendre, sur la beauté du monde et la singularité de l’homme. À ce titre, l’auteur a participé à plusieurs expositions collectives organisées par l’association Rencontres européennes Europoésie à la galerie Thuillier dans le Marais, à Paris, ainsi qu’à des concours de photos, notamment à Biars-sur-Cère, dans le Lot.

Ancien membre de la section française du P.E.N. Club International, il s’acharne à apporter un peu de poésie et de joie dans un monde connecté et sans contacts. Il n’oublie pas que l’homme n’est que de passage sur terre et que la valeur suprême est le vivant (mots écrits en 2016). Sa plus grande fierté est que ses haïkus et haïshas soient déclamés par une responsable d’un milieu éducatif dans le département dit 9-3, la Seine-Saint-Denis, en région parisienne, au bénéfice des jeunes du secteur.

Écrire et transmettre en français est sa façon d’exprimer un de ses premiers amours, la langue de son pays d’adoption, traversé par les injonctions identitaires.

L’auteur a un compte Facebook à son nom et avec sa photo. Il y publie pour « tous publics », ainsi que dans les groupes. Il n’est pas besoin d’être son « ami » pour consulter sa page ou le voir sur Youtube. Bien entendu, il a un compte auteur chez ses éditeurs et sur leurs plateformes. Facebook, Instagram, Youtube, Linkedin
adresse email envoyer un mail à l'auteur

Renseignements

Titre(s), Diplôme(s) :
Polytechnique, Directeur d'hôpital

Institution de travail :
Retraité

Fonction(s) actuelle(s) : Fonctionnaire

Bibliographie

Bibliographie (sur le site des éditions L'Harmattan)

Autres parutions

* "SMILKU", "FRENCHAIKU", "FRENCHAIKU+", "DIGIGRAMME", "Bien vivre ensemble/Le bonheur est à portée de main" et "Read In Peace/De la création du lecteur neutre" sur Amazon.
"La Solitude de l'écrivain" (avril 2017) et" Un voile de pudeur/ Les rêves d'Alexandre" (avril 2021) chez Edilivre.
"Le Silence de l'exil" (avril 2021) chez Kobo (Fnac France) et Amazon.

Articles de presse

LECTURE RÉCIT BABY LAN
Marie Bonnet
Gestions hospitalières- N°570, novembre 2017

Articles et contributions de l'auteur

RECEUIL DE HAÏKUS ET HAÏSHAS ET EXPOSITION DANS UNE GALERIE DU MARAIS, PARIS
Alexandre Chatelain
mai 2017
PUBLICATION DE DÉCEMBRE 2016 SUR AMAZON
décembre 2016

Sur Internet

COMMENTAIRE SUR AMAZON