Le Pape François, seulement 3 ans !

Borice Mokele

L'année 2013 a changé le cours de l'histoire de l'Eglise moderne. Elle était marquée par la démission du Pape Benoit XVI et l'élection du premier jésuite, le Pape François, ancien Archevêque de Buenos Aires, Mgr Jorge Mario Bergoglio. Elu le 13 mars 2013. Il est le deux cents soixante sixième (266e) Pape de l'Eglise catholique. Premier jésuite qui devient Pape après avoir prononcé le quatrième vœu au Pape! Il vient d'ailleurs. Amérique-Latine. Premier Pape religieux après 185 ans!
Depuis son élection, on ne cesse d'écrire sur lui, il ne cesse de faire la une des journaux, on ne cesse de consacrer les émissions télévisées sur lui, enfin il ne cesse de faire parler de lui. Il est l'homme le plus populaire de la planète. Il a définitivement fait l'ombre au Dalaï-lama et à Barack Obama. C'est lui qui a mis fin au schisme entre les Eglises d'Orient et d'Occident. Il tire la sonnette d'alarme sur les dossiers cruciaux de notre temps: l'immigration, les conflits, l'écologie et le climat,...
Il parle sans emphase. Car, il ne parle pas aux têtes mais aux cœurs. Il s'est dépouillé de tout apparat pontifical. Il se laisse embrasser comme filmé par tout le monde, et même faire des selfies. Il est très simple, et il ne manque pas d'humour. C'est lui qui se rend chez un opticien pour changer ses verres de lunettes dans une voiture "normale".
Cependant comme l'ivraie pousse à côté du blé, le Pape François n'est pas accepté par tout le monde en commençant par certains vaticanistes qui résistent à son action. Assurément, ils regrettent les marmites des viandes grasses d'Egypte! Dans son article "Le Pape contre le fumier du diable" dans Le Monde diplomatique (n°738/09/2015, p.9), le journaliste Jean-Michel Dumay dit qu' "en interne, plus d'un l'attend au tournant. il veut rompre avec le centralisme romain, développer la collégialité, rendre aux conférences épiscopales leur part d'autorité doctrinale, promouvoir l'inculturation de la liturgie... De quoi chahuter l'unité de l'Eglise...". Il vient de chatouiller les pays les plus industrialisés du monde dans son encyclique "Loué-sois tu".
Un pontificat à suivre!


Imprimer cet article